Retrouvez-nous sur Facebook
Confitures et ferme pédagogique à la clé des champs

Ferme pédagogique

1 Chemin Ile de France

55190 Méligny le Petit

03 29 90 50 04

06 08 04 77 96 

Contact 

 

Vente à la ferme

Confitures, Sirops...

et autres spécialités

Ouverture sur RDV

Logo des produits de la ferme de La Clé des Champs
Cueillis à la Clé des Champs

MES RECETTES GOURMANDES

Dans cette rubrique, je tiens à vous faire partager mes expériences culinaires et l'art d'utiliser mes spécialités sucrées à des fins gastronomiques. Sauf mention spéciale, ces recettes sont issues de mon imagination.Elles sont donc en nombre limité mais n'hésitez pas à revenir régulièrement sur cette page que je compte bien alimenter régulièrement.

Voici ce que vous pouvez concocter à partir de mes confits et confitures...

Un plat simple pour les fêtes

Boudin blanc truffé et fruits d'automne (pommes et confiture de nèfles)

Pour 4 personnes

 

Une demi-heure avant le repas :

Epluchez 8 belles pommes, débarassez-les des pépins en les évidant soigneusement, incorporez-y une pointe de beurre, saupoudrez très légèrement de sucre, faites-les cuire au four th° 220.  Pendant que les pommes cuisent,  faites fondre une noisette de beurre avec un peu d'huile dans le fond d'une poêle. Déposez les 4 parts de boudin blanc et laissez dorer de toutes part.

Au moment de servir, présentez à l'assiette, une part de boudin, 2 pommes cuites, une cuillère de confiture de nèfles en accompagnement.  Le mariage des saveurs est excellent. 

Simple, économique et rapide à réaliser

Pommes à la confiture de cornouilles

Temps de préparation : 15'

Temps de cuisson : 30 '

Nombre de personnes : 4

Ingrédients :

-12 belles pommes

- 1 pot de confiture de cornouilles

- un peu de beurre

 

 

 

Préparation :

- Beurrer un plat à gratin

- préchauffer le four à 200°

-Eplucher et évider les pommes en, retirant le trognon

- placer-les debout dans le plat de façon à pouvpoir déposer une cuillère à café de confiture de cornouilles à l'intérieur de chaque pomme. Enfourner pendant environ 30' jusqu'à ce que les pommes deviennent moelleuses et prennent une jolie couleur.

- lorsqu'elles sont cuites, les retirer du four et les consommer de préférence, tièdes, en dessert ou en accompagnement de viande rôtie (canard, porc, gibier...)

 

Variante : pour donner un air de fête à ce dessert simple et rapide à réaliser, utiliser le reste du pot de confiture pour napper 4 assiettes à dessert, déposer-y 3 pommes par personne.

 

En accompagnement de plat principal : une pomme par personne suffira, elle se glissera dans l'assiette parmi les autres garnitures et le morceau de viande rôtie.

 

 

Cuisiner le gibier

Gigue de chevreuil à la confiture de baies d'églantines

Confit de gratte-culs

 

Il vous faut :

1 plat  allant au four

1 gigue de chevreuil

 ½ tasse  d’huile d’olive

1  oignon

Sel + poivre  concassé + herbes de Provence

½ l de vin blanc

3 grosses cuillères à soupe de  confiture  baies d'églantines

 

Temps de cuisson : 15 à 20’ par livre

 

Allumez votre four th.220°.

Pendant ce temps, hachez  l’oignon  très fin (à l’aide d’un mini hachoir de préférence). Mélangez y   sel, poivre, herbes de Provence et  la ½  la tasse  l’huile d’olive.Tartinez la moitié du  mélange  sur le côté de la pièce de viande qui fera contact avec le fond du plat

Badigeonnez d’un filet d’huile  l’autre côté

Ajoutez  ¼ l de vin blanc.

Glisser la gigue dans le four  chaud.

Une fois qu’elle commence à rôtir, retirer du four, retournez la pièce et enduisez l’autre face de la gigue avec le reste d’huile épicée, verser le reste de vin blanc et continuer la cuisson à 200°.

Arrosez de temps en temps pour éviter le dessèchement.

 ¼ d’heure avant la fin  de cuisson, tartinez le rôti de confiture, côté  tourné vers la sole du fou et continuez la cuisson pendant  8 minutes, renouvelez l’opération de l’autre côté  après avoir retourné la pièce. Ajoutez un peu d’eau  au fond du plat si nécessaire.

 

Cette confiture donnera de l’onctuosité à la sauce,  sa saveur acidulée sucrée se mariera à merveille avec cette viande forte et sa couleur d’un beau rouge embellira la présentation de votre plat.

 

Variante : vous pouvez encore enrichir la sauce obtenue, d’un peu de moutarde et de crème fraîche.Cette recette convient aussi à tout autre morceau de gibier. Il suffira d’adapter les temps de cuisson. C'est aussi cette confiture qui agrémentera la préparation d'un foie gras poêlé ou d'un magret de canard au four (en déglaçage après cuisson).

Dans la nature, les baies d'églantines également nommés cynorrhodons ou  gratte-culs  servent comme la plupart des baies, de nourriture aux animaux sauvages, églantiers et autres ronces leur servent d'abris et de cachette, c'est cette association naturelle qui m'a donné l'idée de cet heureux mariage en cuisine.  

Une recette que je tiens de ma belle-mère

Beignets à la confiture de baies d'églantines

Ingrédients :

750 g de farine

125g de beurre

125g de sucre

3 à 4 œufs

¼ litre de lait

40g de levure de boulanger

1 pot de confiture de baies d'églantines

Huile à friture

 

Délayer la levure dans un peu de lait tiède et la laisser poser.

Faire tiédir lait, sucre, beurre et sel.

Dans une grande terrine, mélanger la farine avec l’ensemble des ingrédients. Travailler la pâte jusqu’à ce qu’elle se détache de la terrine. La laisser lever (pendant 2 ou 3 heures)  elle doit au moins doubler de volume.Etendre la pâte par bandes. A 8 cm du bord, déposer une cuillère à café de confiture . Rabattre la pâte  points et découper à l’emporte-pièce rond ou au couteau. Laisser lever 15 minutes avant de plonger les beignets dans l’huile (température modérée pour leur laisser le temps de gonfler), les retourner une fois. Une fois bien dorés de toutes parts, égoutter les en les sortant de la friture et déposer-les sur plateau recouvert d'un papier absorbant. Saupoudrez de sucre glace juste avant de servir. 

 

Accompagner le foie gras

Verrine apéritive au confit de topinambour

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ingrédients :  

- 500g de betteraves rouges

- 700g de topinambours

- Délice de foie gras

- Crème fraîche

- fromage ails et fines herbes

- confit de topinambours

- vinaigre balsamique

- huile de colza

- assaisonnement vinaigrette

- ail, sel, poivre

- mâche

- pignons de pin ou noisettes

 

la verrine se compose d'un lit de purée de betteraves rouges recouvert d'une purée de topinambours. En finition une rondelle de foie gras recouverte d'une petite cuillère de confit de topinambours.Les purées sont préparées après cuisson préalable des légumes (bettereaves rouges) et (topinambours). Elles sont ensuite assaisonnées, celle de betteraves à partir d’une vinaigrette relvée à l’ail, celle de topinambours avec crème et fromage ail et fines herbes. Elles sont ensuite réparties dans les verrines à l’aide d’une douille ou d’un sac congélateur percé. Y déposer l’équivalent d’une cuillère à café de mousse de foie gras puis une touche de confit de topinambour et trois pignons de pins ou une noisette.Cette verrine pourra accompagner une entrée foie gras comme sur la photo, quelques feuilles de mâche en décors.